FAQ

Questions Fréquentes

Vendre sa maison ou son appartement ou son terrain est une démarche compliquée pour laquelle il est conseillé de donner mandat à un agent immobilier. Et voici pourquoi.

1- Il connaît le marché

L’agent immobilier travaille au quotidien dans votre ville, il a cette connaissance de l’état du marché et des prix pratiqués dans tel ou tel quartier que vous n’avez pas. Il est donc la personne qui peut mettre votre bien en vente au juste prix.

2- Il estime le prix de votre bien

Surface, nombre de pièces, isolation, environnement… Estimer son appartement ou sa maison ou terrain relève généralement du casse-tête. En faisant appel à un agent immobilier, à qui vous fournissez toutes les informations nécessaires et qui se déplace également pour une visite, vous connaissez précisément la valeur de votre logement.

3- Vous touchez davantage d’acheteurs potentiels

Vitrine de l’agence, site Internet, plaquettes… un agent immobilier va diffuser plus largement l’annonce de la vente que si vous passiez par un simple site de petites annonces (votre bien s’y trouvera quoiqu’il en soit). Par ailleurs, le professionnel peut connaître des personnes en recherche d’un bien similaire au vôtre et partager l’information avec des agences partenaires.

4- Il vous conseille et organise les visites

Un agent immobilier va vous aider à mettre en valeur votre logement de manière à ce qu’il séduise des acheteurs. C’est également lui qui organise les visites. Au préalable et pour vous éviter de perdre du temps, il vérifie la solvabilité des acheteurs potentiels.

5- Vous déléguez les démarches

En donnant mandat à un agent immobilier, vous n’avez aucune chance de vous égarer dans le dédale des obligations juridiques liées à la vente d’un bien : règlementation, diagnostic obligatoire, rédaction du compromis… Le professionnel vous accompagne jusque devant le notaire et garantit que toutes les conditions sont remplies.

Même si votre maison, ou votre appartement, vous semble bien présentée, ce n’est pas forcément la perception qu’en ont les autres. Voici les 7 « gaffes » les plus souvent commises lors de la présentation d’un bien au cours d’une visite immobilière.

salon3d1- Les meubles

Il est essentiel de se rappeler que quand une maison est visitée pour la vente, dans de nombreux cas, il y a plusieurs personnes qui visitent.

Trop de meubles feront paraître une pièce plus petite qu’elle ne l’est en réalité. Si c’est possible, retirez temporairement quelques pièces de mobilier pendant les visites. Cela facilitera le déplacement des acheteurs potentiels dans le logement.

2- Les odeurs d’animaux

Les odeurs et le désordre sont les principaux facteurs négatifs pour un acheteur lors d’une visite.

Beaucoup de propriétaires tentent d’éliminer les odeurs d’animaux, mais il est difficile de les éradiquer complètement, surtout lorsque vous y êtes habitué. Idéalement, demandez à un ami qui ne possède pas d’animaux d’inspecter votre logement.

cat3- Le linge de lit

Dans une chambre, le lit est généralement le plus gros  élément de la pièce, celui qui occupe le plus d’espace.  Il faut savoir que  le linge et l’arrangement du lit peuvent avoir une influence sur la façon dont les gens apprécieront cette pièce. Vous l’avez compris, le lit doit être fait proprement, les draps et couvertures doivent être « frais » et de préférence de couleur neutre.

4- Les tentures

Les lourdes tentures autour des fenêtres peuvent avoir un impact sur la lumière. Les rideaux épais peuvent, en effet, faire paraître une pièce sombre et froide.

Un cumul de tentures, stores, et autres rideaux occultants contribuent directement à faire paraître une pièce plus petite, donc encombrée. Il faut trouver le bon équilibre entre vie privée, style, et lumière.

rideau

5- La propreté

Une autre  erreur commise par les vendeurs est de supposer que les acheteurs peuvent regarder au-delà d’un sol non balayé ou d’une salle de bains sale.

N’oubliez pas que vous êtes habitué à votre intérieur, peut-être que vous ne voyez plus la poussière. Une personne qui verra pour la première fois votre logement, elle, la verra certainement. Demandez à un ami de vous donner son avis sur la propreté de votre maison.

6- Une maison vide

Les pièces vides paraissent  plus petites et peu attirantes pour l’acheteur potentiel.

Souvenez-vous que les futurs acquéreurs  doivent pouvoir s’imaginer vivre dans la maison. Prenez l’initiative d’aider les visiteurs à se projeter à l’intérieur de la maison, en suggérant un agencement de la pièce par exemple.

7- Le désencombrement

Il y a une ligne fine entre un bien immobilier désencombré ou home-stagé, et un bien qui se retrouve complètement dépouillé.

Si cette ligne est franchie, l’espace de votre maison, ou votre appartement,  ne sera plus accueillant. Il paraitra froid et sans âme.  Les acquéreurs potentiels recherchent un foyer agréable pour eux et leurs familles. Votre intérieur doit rester vivant.

 

Vous le savez, le prix des maisons et des appartements est avant tout déterminé par le marché (l’offre et la demande) dans votre ville et quartier. Puis en fonction de la superficie, de l’état et des équipements du logement. Jusque-là on ne vous apprend rien.

Mais la valeur d’un bien immobilier dépend également d’une multitude de critères qui peuvent faire baisser, ou au contraire augmenter, le prix d’un logement par rapport aux prix moyens du marché.

Retrouvez ici la liste de principaux critères qui impactent le prix de vente.

L’étage et l’ascenseur

Dans un immeuble d’habitation, l’étage a une incidence sur le prix. Généralement, les appartements en rez-de-chaussée sont les moins chers, et les prix de vente grimpent au fur et à mesure qu’on monte dans les étages. Cependant, si la résidence ne possède pas d’ascenseur, à partir du 3ème étage une décote s’applique (environ 5% par étage). Devoir se rendre au 5ème étage par les escaliers, est en effet un désavantage non négligeable pour le futur acquéreur.

L’exposition et le vis-à-vis

L’orientation de la maison ou de l’appartement a elle aussi un impact.
Tout d’abord l’exposition au soleil, les logements orientés au nord perdent de la valeur, c’est logique, tandis que ceux orientés au sud en gagne. L’orientation détermine d’ailleurs la luminosité dans la maison.
Ensuite, le vis-à-vis et la vue sont des critères très importants pour les acquéreurs. L’appartement est-il en vis-à-vis ? Si oui, le prix se déprécie. La maison possède-t-elle une vue agréable, sur un parc, ou un lac ? Alors, la valeur de la maison augmente.

Le bruit et l’environnement

Les nuisances sonores font parties des principaux facteurs qui peut influer les prix, à la baisse bien entendu ! Un appartement situé au-dessus d’un bar ou sur un boulevard fréquenté subira une décote qui peut aller jusqu’à 30%.
Au contraire, une adresse recherchée, dans un quartier historique ou sur une avenue de prestige, va tirer le prix du logement vers le haut.

D’autres éléments impactent la valeur d’un bien immobilier, comme le type d’immeuble, l’agencement du logement, ou encore la performance énergétique…la liste est longue !
Pour cette raison, nous vous conseillons de vous adresser à un professionnel de l’immobilier pour estimer votre appartement ou maison. Car pour vendre dans les meilleures conditions votre bien, vous devez fixez le juste prix immobilier! 

 

Vous le savez, le prix des maisons et des appartements est avant tout déterminé par le marché (l’offre et la demande) dans votre ville et quartier. Puis en fonction de la superficie, de l’état et des équipements du logement. Jusque-là on ne vous apprend rien.

Mais la valeur d’un bien immobilier dépend également d’une multitude de critères qui peuvent faire baisser, ou au contraire augmenter, le prix d’un logement par rapport aux prix moyens du marché.

Retrouvez ici la liste de principaux critères qui impactent le prix de vente.

L’étage et l’ascenseur

Dans un immeuble d’habitation, l’étage a une incidence sur le prix. Généralement, les appartements en rez-de-chaussée sont les moins chers, et les prix de vente grimpent au fur et à mesure qu’on monte dans les étages. Cependant, si la résidence ne possède pas d’ascenseur, à partir du 3ème étage une décote s’applique (environ 5% par étage). Devoir se rendre au 5ème étage par les escaliers, est en effet un désavantage non négligeable pour le futur acquéreur.

L’exposition et le vis-à-vis

L’orientation de la maison ou de l’appartement a elle aussi un impact.
Tout d’abord l’exposition au soleil, les logements orientés au nord perdent de la valeur, c’est logique, tandis que ceux orientés au sud en gagne. L’orientation détermine d’ailleurs la luminosité dans la maison.
Ensuite, le vis-à-vis et la vue sont des critères très importants pour les acquéreurs. L’appartement est-il en vis-à-vis ? Si oui, le prix se déprécie. La maison possède-t-elle une vue agréable, sur un parc, ou un lac ? Alors, la valeur de la maison augmente.

Le bruit et l’environnement

Les nuisances sonores font parties des principaux facteurs qui peut influer les prix, à la baisse bien entendu ! Un appartement situé au-dessus d’un bar ou sur un boulevard fréquenté subira une décote qui peut aller jusqu’à 30%.
Au contraire, une adresse recherchée, dans un quartier historique ou sur une avenue de prestige, va tirer le prix du logement vers le haut.

D’autres éléments impactent la valeur d’un bien immobilier, comme le type d’immeuble, l’agencement du logement, ou encore la performance énergétique…la liste est longue !
Pour cette raison, nous vous conseillons de vous adresser à un professionnel de l’immobilier pour estimer votre appartement ou maison. Car pour vendre dans les meilleures conditions votre bien, vous devez fixez le juste prix immobilier!